Nutrition

Comment consommer la spiruline ?

La spiruline, mode d’emploi :

La spiruline est une cyanobactérie connue sous le nom de super aliment, qui fait parler d’elle ces derniers temps. Les effets bénéfiques de la spiruline sont connus mais savons-nous comment la consommer correctement pour en bénéficier. Dans cet article nous allons aborder pourquoi il est impératif de prendre la spiruline sous forme de cure, le rôle de la spiruline dans une préparation sportive, l’essentiel à éviter lors d’une cure de spiruline et quelle spiruline faut-il consommer.

Quelle spiruline consommer ?

La plupart des personnes achètent de la spiruline en magasin sans savoir réellement comment la consommer correctement. Vous pouvez retrouver la spiruline sous quatre formes, nous comptons la poudre libre, les comprimés, les paillettes et les gélules. Attention ces différentes formes ne se valent pas toutes ! En effet, plus il y a de corps étranger ajouté à la spiruline, plus il est compliqué de la digérer. La poudre libre est donc une forme ultra absorbable par l’organisme et c’est celle qui vous assure d’absorber l’entièreté des nutriments. Mais cette forme est également la plus complexe à associer à ses plats du quotidien. Les comprimés sont une bonne alternative car il suffit de les avaler avec un verre d’eau et donc nul besoin de réfléchir à adapter son repas en fonction de la spiruline en poudre. Néanmoins, les comprimés contiennent une fine pellicule qui entoure la spiruline et restreint l’absorption des nutriments. En ce sens, les gélules sont donc plutôt à éviter.

La spiruline peut être crue ou non, lorsqu’elle est crue elle conserve l’ensemble de ses vitamines, minéraux et protéines car elle n’est pas chauffée au-delà de 35 degrés et peut donc conserver tous ses nutriments. Nous vous conseillons aussi de vérifier la provenance de la spiruline qui n’est pas toujours française en magasin, la plupart proviennent de pays étrangers comme la Chine ou l’Inde. La spiruline Algo est cultivée en Provence dans une ferme artisanale qui respecte les saisonnalités et utilise des serres non chauffées.

Comment la consommer ?

Une fois que vous avez acheté la spiruline adaptée à votre mode de consommation, ne vous lancez pas s’en savoir comment la consommer. La spiruline se consomme de façon ponctuelle 2 à 3 fois par an sous forme de cure d’un à deux mois maximum. Cette consommation ponctuelle est faite pour éviter l’accoutumance et maximiser les effets bénéfiques du produit sur le corps. En effet, le corps s’habitue extrêmement vite à ce qui lui fait du bien et fini par ne plus en tirer les mêmes bénéfices. C’est pourquoi il est recommandé de consommer la spiruline à des moments stratégiques de votre année. En revanche, il n’y a pas de délai minimum à respecter entre deux cures, il ne faut pas enchaîner 2 cures à une semaine d’intervalle évidemment mais une cure peut commencer au mois de septembre pour la terminer fin octobre afin d’accompagner le changement de saison et booster l’organisme, et commencer une seconde cure au mois de janvier afin de détoxifier le foie et le corps après les excès des fêtes. La spiruline est particulièrement recommandée à deux périodes de l’année : en octobre et en avril. Ces périodes correspondent aux changements de saison qui peuvent brusquer l’organisme, augmenter la perte des cheveux, irriter la peau, réduire nos défenses immunitaires…

Pour un sportif, une cure de spiruline est idéalement débutée en plein cœur d’une préparation (pas avant) jusqu’au jour J, voire dépasser de quelques jours afin d’aider à la récupération. La spiruline va permettre d’éviter les carences et tonifier les muscles tout au long de la préparation.

Lors d’une cure de spiruline la consommation est progressive. En effet, la dose de spiruline doit être prise de façon croissante lors des trois premières semaines. Nous vous recommandons de commencer la cure par 1 gramme de spiruline pendant toute la première semaine, puis d’augmenter votre apport jusqu’à 2 grammes la semaine suivante, et de terminer par 3 grammes de spiruline la troisième semaine. Cette dose peut être maintenue jusqu’à la fin de votre cure si elle convient à votre corps, sinon n’hésitez pas à diminuer votre dose quotidienne. 3 grammes est la dose journalière moyenne recommandée, elle peut varier selon les carences, le métabolisme, le régime alimentaire (vegan, végétarien…) de chacun. Si vous n’êtes pas sûr, consultez votre médecin ou naturopathe afin de connaître la dose dont vous avez besoin. Une chose est sûre, ne dépassez jamais deux mois de cure, buvez beaucoup d’eau pour compléter les effets, éliminer les mauvaises toxines et resté bien hydraté.


BON À SAVOIR :

Si la cure de spiruline est effectuée dans le but de palier à des carences en fer, attention à ne pas consommer votre dose journalière de spiruline en même temps que vous buvez du thé, du vin ou du raisin car ce sont des aliments qui inhibent l’absorption du fer et l’effet voulu de la spiruline sera donc nul.

Pour en savoir plus sur les bénéfices de la spiruline n’hésitez pas à consulter l’article « La spiruline au changement de saison ».

Maintenant que vous savez tout, c’est encore temps pour démarrer une cure de spiruline.

L’équipe Algo

Retrouvez toutes nos recettes à la spiruline dans l’Ebook

«  6 Recette saines à la spiruline »

Crêpes An'KA