Course à pied
Sport

La course à pied après le confinement

Reprendre la course à pied après le confinement :

8 semaines plus tard, il va falloir s’y remettre. Mais pas n’importe comment ! 

La course à pied vous a manqué ? Oui ? Néanmoins, pas question de reprendre là ou l’on s’est arrêté. Vos chevilles ont très peu fonctionné ces dernières semaines, vos tendons et muscles ne sont plus habilités. Alors un seul mot d’ordre : reprendre progressivement. Sinon, votre corps vous le fera certainement payer, quel que soit votre niveau. Pour les coureurs les plus aguerris comme pour les débutants, soyez attentifs aux signaux que votre corps vous envoie afin d’avancer au rythme qu’il vous demande. Pas besoin de précipiter les choses, car la blessure peut être fatale. C’est donc bien de cette fameuse blessure à laquelle il va falloir faire attention lors de la reprise.

La reprise dépend beaucoup de ce que vous avez fait pendant ces 8 dernières semaines. Si vous avez été en arrêt total, ça ne vous demandera pas le même effort  qu’une personne qui n’a cesser de s’exercer tous les jours en renforcement musculaire, en vélo d’appartement ou même sur un tapis de course pour les plus chanceux. Peut être que le renforcement intensif, va modifier la structure musculaire chez certain et entraîner des sensations différentes pendant la course à pied. Elles peuvent être meilleure grâce à des jambes plus fortes et une sangle abdominale plus solide. Il n’y a pas de généralité à ce sujet alors le conseil est simple, apprenez à vous écouter pour reconstruire des bases solides.

Course à pied

En temps normal, il est fortement conseiller de faire une coupure au moins une fois par an pour laisser le corps recharger les batteries et se vider l’esprit afin de revenir avec plus de fraîcheur. Cette coupure peut être de plus ou moins 3 semaines. Grâce à la coupure, votre corps est totalement régénéré, et votre envie de reprendre le chemin de l’entraînement est d’autant plus grande. 

Comment recommencer ?

Tout d’abord, pas de panique ! NON vous n’aurez pas tout perdu malgré qu’il faille s’attendre à ne pas avoir le même niveau d’endurance et de mental qu’avant le confinement. Il est important d’y aller petit à petit car, encore une fois, le corps s’est déshabitué aux mouvements de la course à pied et la blessure peut vite arriver.

Nous vous conseillons de reprendre avec des footings d’endurance d’une intensité moyenne et d’un temps moyen par rapport à ce que vous avez l’habitude de faire. Hors de question de se confronter à son record personnel sur un 10 km lors de ses premières séances de reprise. Soyez attentifs à vos sensations et n’hésitez pas à alterner course et marche. 

Les premiers pas vont être difficiles, c’est NORMAL. Surtout, ne vous découragez pas, c’est le temps de remettre la machine en marche, la suite, c’est que du bonheur.

En attendant de pouvoir courir, que fait-on ? 

Plusieurs facteurs peuvent vous êtes favorables pour amorcer votre reprise. Tout d’abord, pour ceux qui ont complètement arrêter de faire du sport, nous vous conseillons de reprendre le sport à hauteur de 3 séances par semaine en variant les séances avec du renforcement musculaire, de la mobilité et des séances à plus haute intensité cardiaque comme des HIIT, du vélo d’appartement ou de la corde à sauter. Il est important de retrouver le goût de l’effort avant de repartir courir afin d’éviter d’abandonner à la première difficulté. Surtout, le renforcement musculaire va vous permettre de diminuer les risques de blessure. 

Si vous faites parti de ceux qui ont continué d’enchaîner les séances sans relâche, il est peut-être temps au contraire de faire votre césure annuelle en arrêtant complètement l’exercice pendant les deux dernières semaines de confinement afin de repartir frais à l’entraînement quand cela sera possible.

Course à pied

Pour tout le monde, n’oubliez pas de faire des étirements ! Prenez du temps pour allonger vos muscles, cela vous aidera à améliorer votre foulée, vos appuis etc… Profitez-en pour apprendre à mieux vous connaître et à travailler en profondeur. C’est un exercice qui peut paraître simple et inutile mais qui, bien au contraire, est indispensable. ce sont ces détails qui font la différence dans les baskets.

Aussi, il est important de retrouver un cycle du sommeil régulier, avec un coucher idéalement aux alentours de 22h30-23h pour bénéficier des heures de sommeil réparatrices, permettant à votre corps et cerveau d’être le plus frais possible. 

Évidemment, nous vous recommandons une alimentation équilibrée. L’enfermement peut être pour certain compliqué à gérer émotionnellement et parfois la l’équilibre alimentaire en prend un coup. Il est temps de retrouver une nourriture saine, colorée et qui vous fais plaisir. Il sera moins compliqué de redémarrer si vous avez déjà mis le bon carburant dans la machine. 

La spiruline peut être un complément alimentaire vous permettant d’apporter les besoins essentiels à vos muscles, os et cerveau pour appréhender la reprise. Pour en savoir plus sur la spiruline, c’est ici. 

Et les courses alors ? 

Peut-on déjà parler de saison blanche ? Après de nombreuses courses annulées, des plus locales aux plus mythiques, c’est compliqué d’avoir de la visibilité sur les prochaines courses qui auront lieu. Néanmoins, c’est une bonne raison pour reprendre l’entraînement dès maintenant afin de retrouver le plaisir de courir au plus vite et d’être prêt à franchir la ligne si l’avenir vous le permet. N’oubliez pas que tous les coureurs, sans exception, ont vu leur saison se réduire à néant avec les circonstances sanitaires graves. Gardons à l’esprit qu’il y a des causes bien plus importantes à résoudre avant de réorganiser des courses. Cependant rappelez-vous également que cette période est temporaire, que le moment viendra pour se défier sur les sentiers. 

Le confinement n’aura pas eux ue du mauvais sur votre pratique sportive. En effet, si vous avez acquis une routine d’étirement, de yoga ou encore de médiation pendant le confinement, nous vous encourageons de tout cœur à la garder, ce sont ces détails qui comptent sur une performance. Et peut-être même que ce confinement vous aura confirmé votre amour pour la course à pied ? 

Surtout, prenez soin de vous !

En savoir plus sur la spiruline

« Courir pour courir encore demain, pas pour être le meilleur »

– Courir ou mourir

L’équipe Algo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *